4 MOIS

Le temps défile à une vitesse folle, 
Depuis ta naissance, je ne les vois passer
Ces jours, ces nuits, ces instants de ras-le-bol
À aucun moment, je ne pourrai m’en lasser

Déjà 4 fois trente jours que tu fais ma fierté 
18 semaines que tu me combles d’amour
Quand dans tes yeux je plonge, c’est à y perdre pied
Purée, 4 mois déjà que tu as vu le jour ! 

Je t’aime mon Bébé Chat !

ÇA Y EST, ON EST DEVENUS BIO-BIO !!!


Les 4 mois de la petite arrivant à grand pas, il est temps de commencer à varier son alimentation (je vous en parlerai bientôt dans un article dédié) : purées et petits pots sont donc prévus au programme pour bientôt. 
C’est alors tout naturellement que nous sommes allés acheter un babycook samedi dernier.

Quoi, mais tu ne connais donc pas le babycook ? Ce robot de la mort qui tue qui cuit, chauffe, prépare et assaisonne n’importe quel repas qu’il soit entrée, plat, dessert ou même vodka...  Euh, oublie la vodka, je crois que c’est trop tôt pour bébé  :-P.
Pour te la aire frapide, le babycook est une machine qui te permet de préparer tous les plats du petit (ou de la petite) en quelques minutes seulement. Son côté multi-fonctions est vraiment là pour t'aider à gagner du temps... je t’en reparlerai plus longuement dès que je l’aurai testé ! 

Pour préparer des petits plats (= purées) et desserts (= compotes) pour un nourrisson  de 4 mois , il  faut avant tout acheter des fruits et légumes. Nous nous sommes donc rendus au magasin... bio ! 
Comment te dire : je n’ai pas d’attentes ou d’habitudes particulières pour faire les courses si ce n’est le caddie que nous commandons au drive près de la maison chaque semaine. Ce dernier contient tout ce qu’il faut pour s’occuper de bébé, boire, et manger : viandes, laitages, épicerie et bien sûr les fruits et légumes pour les sept jours à venir. 
Du coup, j’étais un peu sceptique quand nous sommes entrés dans ce magasin spécialiste de la nourriture organique pour acheter de quoi sustenter bébé.

J’ai commencé par chercher un bon vieux panier en plastique qui, à ma plus grande surprise, était aux abonnés absents. En guise de remplaçant, trônait là une montagne de cagettes en bois ayant préalablement été utilisées pour le transport et le stockage des légumes et fruits. Pas facile à pousser ou traîner : mes bras devront donc s’y faire... et poser la dite cagette pour aller remplir son sac en papier de légumes frais du jour vendus bien plus cher qu’au supermarché (mention spéciale à cette botte d’asperges vertes à 6,99€); j’espère qu’à ce prix l’agriculteur a vendu son produit au prix le plus juste !

Autre constat, le choix est bien plus limité. De mon point de vue, c'est un sacré avantage : on passe moins de temps à comparer les produits, à choisir celui qui nous plaît. Personnellement, le mien s’est porté sur des produits simples... j’espère que ceux-ci sauront tout de même se différencier de ce qu’on trouve en supermarchés. 

Après avoir fait le tour des étales et m’être rendu compte qu’il était possible d’acheter de l’eau bio (mmh, cette impression de foutage de gueule), nous nous dirigions vers la caisse pour payer notre cagette de courses.
Je ne sais pas vous, mais au vu des prix pratiqués, je m’attendais à voir une facture très sâlée. Quelle ne fut pas ma surprise de me voir demander 45€ pour une quinzaine d’articles achetés... mais c’est qu’on se croirait chez Monoprix... le côté bio en plus et la carte de fidélité en moins !

C'est cher, mais ça en vaut peut-être la peine. Reste à voir comment bébé réagira aux petits pots maison à base de produits bio... comparés à ceux déjà préparés.
Affaire à suivre dans les prochaines semaines.


CHOISIR SON SAC À LANGER

<DISCLAIMER> Ce post sur le sac à langer inaugure une longue série d’articles portant sur l’équipement nécessaire à l’arrivée et aux premières années de bébé. 
L’idée est de partager avec toi notre expérience et notre avis sur les différentes affaires que nous avons achetées pour préparer la venue de Bébé Chat : aussi bien les articles que nous kiffons que les objets que nous regrettons. </DISCLAIMER>

S'il y a bien un objet dont on ne peut jamais se séparer lorsqu’on est parent d’un tout petit, c’est bien le sac à langer ! 
Couches, biberons, lait, flotte : il est impossible de sortir une petite heure de chez soi sans prendre ce foutu sac transportant la moitié de la chambre de bébé. 
Car tu vas bientôt en faire l’expérience (ou tu as déjà eu la chance de la faire) : on n’est jamais à l’abri d’un popo malodorant, d’une couche bien remplie, d’un body humide, d’un pull avec une tâche de lait - ou comble du comble - d’une combinaison des quatre ! 
Tu te demandes sûrement comment un petit être aussi innocent que ton bébé est capable d’une telle chose ? Ne cherche pas, le corps humain réserve et réservera encore plein de petites surprises. 

Que mettre dans le sac à langer de bébé ?

Du coup, il ne te sera pas possible de faire l’impasse sur le sac à langer et ses quelques affaires : 
  • 1 biberon
  • quelques dosettes de lait
  • 1 bouteille d’eau 
  • bavoir
  • lange
  • 2 tétines
  • tapis de change
  • 3 - 4 couches
  • sacs à couches (ton hôte t'en remerciera)
  • liniment + carrés de coton OU lingettes
  • sérum physiologique
  • change = body + tenue + chaussettes, au minimum
  • solution hydro-alcoolique (très utile lorsque les couches sont débordantes et que tu n’a pas de quoi te laver les mains dans l'immédiat)
À cette petite liste s’ajoute quelques accessoires complémentaires à emmener selon la météo prévue : casquette, bonnet, petite veste ou manteau, crème solaire… sans faire l’impasse sur tes propres affaires : porte-feuilles, lunettes de soleil, smartphone, tablette, livre, etc. 
Et oui, il n’y a pas de raison qu’il n’y en ait que pour bébé, non mais ! 

C’est à ce moment là que tu réalises que ce sac va transporter beaucoup beaucoup de choses, que tu vas le trimballer très souvent, partout et t’en te servir à de nombreuses occasions dans des situations très très variées (je te raconterai la fois où j’ai changé la petite dans les toilettes d’un bar).

De l'importance de bien préparer son achat ...

Il est donc essentiel de bien préparer son achat en commençant à prendre en compte les critères qui sont importants pour ton compagnon ou ta compagne… et oui, le sac à langer va être autant utilisé par toi que par lui/elle donc autant en prendre un pour deux (et évitez, autant que faire se peut, d’en acheter). 

Voici, selon moi, les critères à prendre en compte : 
  • type de portage: simples poignées, bandoulière, accroche poussette ou encore sac à dos, il est possible de trimballer ton sac de différentes manières. Veille à choisir un modèle que tu pourras porter aisément sans te fatiguer ou même détruire la superbe veste de ce costume de mariage ou la bretelle de cette belle robe de soirée (merci la bandoulière).
  • volume transportable: il doit être capable de transporter les affaires de bébé et les tiennes en même temps. A toi de voir, si tu souhaites bénéficier de plus de place y embarquer quelques menues courses ou encore les affaires nécessaires à bébé pour le week-end.
  • encombrement: cela va de pair avec le volume mais également avec ta morphologie. Choisir un sac rikiki quand tu mesures 2m10 ou un énorme sac de type 48h alors que tu es moins grand risque de déséquilibrer ton style et ton allure, notamment lorsque tu le portes à l’épaule ou sur ton dos (c'est moins visible lorsque le sac est accroché à la poussette). 
  • forme et couleur: s’il y a des critères qui peuvent faire débat entre vous deux, ce sont bien ces deux-là ! Carré, cylindrique, rectangulaire, borne ou polochon, le choix est très vaste. Vous ne serez pas en reste côté couleur avec énormément de possibilités dans des teintes classiques et passe-partout (noir, beige, marron, bleu, gris) mais aussi des coloris et des motifs plus originaux. 
  • prix: ici aussi on y trouve du lard et du cochon. Entre le sac très basique expédié depuis à la Chine à 15€ sur Amazon et le sac en toile over-stylé de chez Guccivendu 1150 €, on trouve vraiment de tout. Pour info, le classique de chez Beaba est vendu aux alentours de 50-60 € tandis que les sacs plus techniques, dôtés de rangement plus astucieux, se placent plutôt vers les 100€.
Comme tu peux le constater, les critères à prendre en compte dans sa recherche sont nombreux. Et, je vous conseille de prendre le temps de la reflexion avant de courir acheter un sac qui ne correspondrait pas à vos besoin. 

... pour ne pas le regretter par la suite

Pour notre part, lors de l’attente de bébé, nous avions fait un rapide comparatif des modèles en magasins de puériculture avant de jeter notre dévolu sur le sac Béaba : volume correct, portage bandoulière et accroche-poussette, couleur neutre qui plaît aussi bien à Madame qu’à moi, on s’était dit qu’il ferait l’affaire. 
Et, lors de nos premières sorties à 3 avec la poussette et le sac à langer, on s’est rendu compte de quelques inconvénients :
  • Accroché à la poussette, le poids du sac déstabilisé cette dernière, notamment quand celle-ci est vide et que tu essaies de monter un trottoir 
  • Toujours fixé sur la poussette, son volume t’oblige à t’éloigner un peu des poignées ce qui te mets, quand tu es grand comme moi, dans une position pas super confortable
  • Porté en bandoulière, il te déforme ta chemise, ton chemiser ou ta veste en plus de te faire mal à l’épaule

Bref, ce sac ne nous convenait pas pour un usage de tous les jours malgré que son volume soit intéressant pour le transformer en sac week-end dédié à bébé. Du coup, je suis parti à la recherche d’un second sac à langer plus compact et qui se porte sur le dos afin que je puisse conduire la pousette de manière plus fluide et plus confort. 
J’ai trouvé mon bonheur depuis mais nous avons finalement acheté 2 sacs et je regrette  que nou nous soyons précipités pour cet achat. 

Quel sac à langer pour rester stylé ?

Sans vouloir influencer ton choix, voici ci-dessous les marques dont les modèles m’avaient tapés dans l’œil : 

red caste cityred castle bowling
Sacs City et bowling de chez Red Castle 


jule's bag papa maman et moi
Le Jule’s bag par Papa, Maman et Moi

sac à langer armani
Classique et intemporelle, la besace bleue d'Armani


Voilà pour ce premier post d’une longue série sur les affaires dédiées à bébé.
Cet article t’as plu ? Madame et toi hésitez pour choisir le sac à langer ? Tu as trouvé ton bonheur et tu veux en parler ? Alors n’hésite pas t’exprimer et à partager ton expérience !

1ÈRE SOIRÉE EN AMOUREUX


4 mois ! 

Oui, cela faisait longtemps exactement 4 moi soit quasi 18 semaines que nous n’avions pas passé 1 seule soirée en amoureux ! 

Bien que la petite aille se coucher à partir de 21h30 et ne se réveille pas avant 8h30 le lendemain, madame et moi profitons de la soirée ensemble mais les coups d’œil jetés au babyphone de manière régulière ne permettent pas de réellement s’affranchir de la charge mentale qu’impose bebe Chat ! Tétine qui tombe et changement de position dans le lit - c’est une grande adepte des Demi-tours gigoteuse en ce moment - nous obligent à monter de temps en temps et voler à son secours. 

Du coup, samedi dernier nous nous sommes offert notre première vraie soirée en amoureux : sans bébé, sans babypjone, sans le chien, sans rien !! 
Un dîner au resto en amoureux comme avant ! Être simplement tous les deux à discuter de tout et de rien, à refaire le monde sans penser a bébé et surtout sans en parler... ça fait vraiment du bien. 

Les choses ne se sont pas faites tout seules quand même ! Pour nous aider à organiser cette petite virée à deux, nous avons fait appel à une baby-sitter (trouvée sur l’app Bsit, je vous en reparlerai) pour rester 3 heures auprès de la petite. Baptême du feu pour elle mais aussi pour Bébé Chat pour qui cette soirée baby-sitting était l’occasion du premier coucher sans les parents. Quelques râles et pleurs de circonstance (plus liés à la fatigue qu’à la baby-sitter ???) plus tard et Bébé Chat s’en allait se jeter dans les bras de Morphée pour une longue, très longue nuit de sommeil. 

Pour nous, un petit kiff que de savoir que la petite était entre de bonnes mains : il ne nous restait plus qu’à apprécier nos premières retrouvailles à deux… depuis 16 semaines ! 

LA MARCHE DE L'EMPEREUR


Les vacances de printemps ont été l’occasion de mettre en place un nouveau rituel : celui du coucher. 
Bien sûr que Madame ou moi allions lui changer sa couche et la border avant qu’elle ne plonge dans une longue nuit de sommeil (je vous en reparlerais) mais ces derniers congés ont été l’occasion d’aller la coucher tous les deux. Il n’est plus question de tirer à la courte paille pour savoir qui s’en chargera, nous montons tous les deux souhaiter la bonne nuit à Bébé Chat. 

Depuis quelques jours, le rite du coucher a été un peu modifié. Non contente que Papa et Maman l’accompagne jusqu’à son lit, Mademoiselle exige que Papa lui fasse un gros câlin tout en déambulant à travers la maison. Ne me demandez pas pourquoi mais cette balade (digestive ??) est essentielle avant qu’elle n’accepte d’aller se coucher. 
Bien évidemment, ce petit moment père-fille me fait énormément plaisir mais je ne sais pas si, à force, Bébé Chat peut s’y attacher et avoir du mal à s’endormir sans cela… on verra bien dans les jours qui viennent puisque ce week-end nous la laissons pour la première fois à une baby-sitter pour la soirée.
Affaire à suivre ...