BÉBÉ MUSICIEN


La météo est changeante sur la côte atlantique.
Alors que les pluies et les vagues matinales annonçaient une journée sans sortie, qu’elle ne fut pas notre surprise de voir le soleil pointer le bout de son nez sur les coups de 11heures. 
Nous avons donc profité de cette accalmie surprise pour prendre le soleil et déjeuner sur la plage, face à la mer.

Passées 15 heures, le soleil étant toujours fidèle au poste, nous décidâmes d’aller nous balader dans la ville voisine de Pornichet. En cette saison de vacances scolaires parisiennes, nous étions surpris de constater la fréquentation modérée et des rues plutôt calmes pour la fin du mois d’avril. 

Au cours de notre promenade, nous aperçevons une petite échoppe vendant des jouets. Ni une, ni deux, nous décidons de rentrer sans plus attendre pour jeter un œil à l’intérieur.
Peluches, hochets, jeux de société, tableaux d’activités : le choix est immense pour une boutique située non loin de la plage. Je ne vous cache pas que j’aurais bien rempli quelques sacs de jouets mais j’ai finalement été plus raisonnable en me dirigeant vers la caisse avec 2 hochets musicaux . Le premier est équipé d’un grelot, le second rempli de petits morceaux de bois et de plastique se rapproche plus de la maracasse... en avant la musique Amigo ! 

De retour à la maison, nous posons Bébé Chat dans son parc avec les deux joujoux fraichement achetés. Elle découvre ceux-ci avec étonnemement mais n’ose pas encore les saisir dans ses petits mimines. C’est alors que Madame décide de jouer avec la maracase. « Chiki, Chiki, Chiki » et, comme par magie, à chaque fois qu’elle entend cette sonorité, Bébé rie aux éclats. Une fois, deux fois, trois fois, que c’est bon de la voir s’amuser avé ces nouveaux jouets. 

Dès lors, il ne reste plus qu’à lui apprendre à chopper sa maracasse, à l’agiter de gauche à droite et viva la musicà !!! 

L’ATTAQUE DES BISOUS

Moments de privilège pour le temps long, les vacances sont une belle occasion pour passer du temps en famille. 

Je me délecte de chaque journée totalement libre durant laquelle je vais pouvoir prendre le temps d’être avec la petite. Que ça soit pour lui donner le biberon, lui faire sa toilette et l’habiller ou encore là regarder faire la sieste ou jouer pendant des heures : je ne raterai ces moments à deux pour rien au monde. 

L’autre jour, Madame me parlait d’un jeu auquel la petite adorait jouer : l’attaque des bisous. 
Instauré comme un rituel à chaque changement de couche, j’en profite pour lui faire une dizaine de bisous partout sur le ventre et sur les joues. Et ça ne rate pas. À chaque fois Bébé Chat esquisse un petit sourire montrant que ce petit jeu l’amuse beaucoup. 

À force d’attaques et de contre-attaques, il lui est même arrivé de laisser échapper un fou rire ! Ça m’a fait tout drôle de l’entendre pour la première fois, mais cet éclat de rire est depuis resté gravé à jamais dans ma mémoire. 

Et depuis, je n’arrête pas et je profite de chaque petite occasion - même la plus anodine - pour jouer du bisous avec Bébé Chat et essayer de la faire rire. 
Elle est belle la vie de Papa !

PREMIER LONG TRAJET



Samedi denier, nous prenions la voiture pour nous rendre à La Baule. 520 kilomètres à parcourir avant d’attendre la côte atlanique avec la voiture chargée  comme une mule. 
Après les 2h30 nécessaires pour sortir de la région parisienne (c’est toujours étonnant de constate qu’on peut mettr autant de temps pour faire quoi ? 30-40 kms ?).

Ce trajet en direction de la Loire Atlantique fut le premier long trajet avec Bébé et, je vous l’avoue, m’inquiétait un petit peu. Bébé Chat allait-il supporter la route ? N’allait-il pas avoir trop chaud ? Comment change-t-on une couche sur la bande d’arrêt d’ugence ? :-D

Au final malgré les 8h30 passées dans la voiture et sur les aires de repos (qui disposent de tout le nécessaire pour changer un gamin), Bébé Chat a été super patiente, n’ayant à aucun moment poussé le moindre cri d’énervement ou d’impatience. Les pauses en station furent l’occasion de la faire manger tranquillement et, pour elle, de regarder tout ce monde s’agiter autour d’elle.


Elle était quand même bien contenté, après son biberon de 21h30, d’alle réponde les bras de Morphée, car oui, 8h30 de trajet ça rend les bébés fatigués.

3, 2, 1... PRÉPAREZ !

Ce n’est plus qu’une question de jours avant que nous partions en vacances : les premières à trois avec Madame, Bébé et moi !

Serein quant au premier séjour en famille, j’ai néanmoins quelques préoccupations d’ordre organisationnel : toutes les affaires rentreront-elles dans la voiture ? Combien de bouteilles d’eau faut-il prévoir pour les biberons ? La checklist contient-elle tout ce dont on a besoin ?
Comme vous pouvez le lire, partir avec un bébé n’est pas impossible mais nécessite un tant soit peu d’organisation. Entre la garde du chien, les affaires de la petite, celle des parents : nombreux sont les choses où sujets qu’il faut avoir en tête la semaine précédant le départ ! 

" Allez mon grand, fais ta valise, on y va ! "

Mon meilleur allié dans ce cas : la todo list… ou plutôt les to do lists ! 
Entre le listing des affaires de bébé, le contenu de la valise des parents — oui, pour la première fois, nous partageons une valise — et toutes les petits trucs auxquels il faut penser avant de partir (genre, le babyphone qu’il faut décrocher du berceau), ce n’est vraiment pas le moment de se louper… et de te retrouver à faire 50 bornes pour trouver l’hyper chez qui tu as l’habitude de prendre la flotte pour le bib (y penser avant de prendre une marque de distributeurs). 

Le bon côté, c’est qu’une fois cet exercice fait la première fois, plus besoin de se reprendre trop la tête : il suffit de retrouver la liste, de la mettre à jour et de préparer les valises !
Aussi facile à dire qu’à faire ? Et bien non ! Car après le 1er casse-tête qui consiste à faire tenir toutes les affaires dans les valises vient celui de faire rentrer tous les baggages dans la voiture… et ça peut vitre générer un bon coup de stress la veille ou le jour du départ. 

Note à moi-même pour plus tard : se renseigner sur comment voyager léger avec bébé… enfin si c’est possible bien sûr :-)

QUAND ELLE COMMENCE À JOUER

Elle grandit la petite !

Non contente d’avoir dansé sur ses premiers airsdimanche dernier, voilà que Bébé Chat commence maintenant à interagir avec ses jouets. 
Que ce soit la avec vache musicale, Sophie la Girafe ou encore le poulpe aux 10 activités, petit Chaton aime aller dans son parc et jouer des heures durant avec ses amis et autres petits jouets. 


Une fois bien éveillé, et après avoir apprivoisé son entourage (papa, maman, son lieu de vie), bébé va chercher à découvrir de nouvelles choses : les textures, les sonorités, les couleurs et va continuer à explorer son environnement proche. 
C’est aussi le moment où il prend conscience de son corps. Il découvre ses mains, ses pieds (en essayant de les porter à sa bouche) et s’amuse même à jouer des tours avec : si je prends appui sur mes pieds alors que je suis allongé, je peux lever mon popotin … et bouger alors que je suis sur la table à langer !

L’aventure est encore longue bout d’chou : tu verras qu’il te reste encore plein de choses  à découvrir ! 

ET TU DANSES DANSES DANSES (ENFIN, TU BOUGES LES BRAS QUOI)

Dimanche dernier, nous recevions Téta et Jeddo (mes parents) pour fêter l'anniversaire de Tonton (mon frère). Nous souhaitions profiter de l'occasion et passer un long moment ensemble autour du déjeuner de famille dominical (une véritable institution chez nous). 
Rendez-vous était donc pris pour 13h30 à la maison. 

Après avoir préparé la table en musique, nous avions devant nous un peu de temps pour jouer avec la petite qui babillait dans son parc. La musique toujours présente en fond sonore me donna une idée : "et si je l'initiais un peu à la musique ?".
Ni une, ni deux, je me saisis de mon smartphone et cherche la première playlist qui mettra tout le monde d'accord. Exit donc le rap, le rock ou encore la deep house minimaliste berlinoise, je lance la liste de lecture qui mettra tout le monde d'accord : "Les Génériques TV". 
Les mystérieuses citées d'Or (ah Esteba), Cats Eyes, Candie, Capitaine Flam : les plus populaires des dessins animés de ma jeunesse s'enchaînent sans que Bébé Chat daigne bouger le petit doigt bras alors que j'ai beau tapé le rythme avec mes mains sur le pourtour du parc !



Quelques chansons plus tard, c'est au tour des génériques de séries de faire leur apparition. Un air des années 90 plane dans la pièce... "I'll be there for you"... mais ... mais c'est Friends bien sûr ! 

Et c'est à ce moment-là que je tourne ma tête en direction du berceau et me rends compte que Bébé Chat s'agite au rythme des "la la la la la la" du titre des Rembrandts ! 
Les bras bougent dans tous les sens, elle sourit, babille - non ce n'est pas chanter -  à tue tête,  le moment est impressionnant. 

Forcément, une fois le titre terminé, c'est reparti pour un tour et voilà comment Bébé continue à s'agiter au rythme du générique de cette mythique série des années 90... c'est juste magique !


LE RITUEL DU BAIN


Depuis la naissance de bébé, il y a de cela 2 mois et demi, j’aime être présent pour le bain. 

Un jour sur deux, nous nous retrouvons avec Madame et Bébé Chat pour ce rituel d’avant dîner. C’est une opportunité supplémentaire de passer du temps ensemble et un agréable moment de convivialité à trois.  

Ces 20 petites minutes sont aussi l’occasion de se rendre compte à quel point bébé pousse ! 
Son ventre qui s’arrondit, sa tête qui commence à se maintenir, … toutes ces transformations sont la preuve que bébé grandit dans de bonnes conditions et change petit à petit. 

Ces pour toutes ces raisons que j’aime l’heure du bain et que je ne manquerai pour rien au monde ce rituel sacré rien que pour nous 3 ! 

PREMIÈRES TERRASSES

Ce week-end il a fait super beau ! 
D’aucun vous dirait qu’on se serait cru en été et il n’aurait pas eu tort, car le thermomètre est monté jusqu’à 22 degrés 

C’était donc l’occasion de sortir le barbecue sortir prendre l’air et profiter du soleil tous les trois en famille !
Direction le parc de Maisons-Laffitte pour une longue balade sur les pelouses et dans les allées arborées de la ville des chevaux (oui, il est possible d’en croiser au sein de la ville). L’occasion de passer du temps ensemble tout en profitant de ce beu soleil qui brillait tout de même fort.
Après une petite heure de marche, nous décidons de nous poser un peu et part9ns à la recherche d’un lieu qui nous permettra de nous rafraîchir un peu. 
Il ne nous a même pas fallu 10 min pour trouver une belle table en terrasse avec assez d’espace pour pouvoir poser la poussette et 10 de plus pour commander les Spritz et Monaco de rigueur. 
Bébé Chat en a également profité pour prendre l’air et sortit un peu du cosy. Elle a kiffe son petit moment terrasse ! Ça tombe bien, c’était la première d’une longue série !